Société

L’église du Raincy : la Sainte-Chapelle du béton

L’église Notre-Dame, située dans la ville du Raincy, sur l’avenue de la Resistance en Seine-Saint-Denis (93) est le premier édifice religieux réalisé en béton, un matériau jusque-là réservé aux bâtiments industriels.

Église du Raincy, T.F

Construite entre 1922 et 1923 par les architectes français Auguste et Gustave Perret, l’église du Raincy est considérée comme l’une des œuvres les plus importantes des deux frères et l’un des principaux exemples de l’utilisation de béton armé dans l’architecture religieuse. Le curé de l’époque disposait seulement de 300 000 francs pour la construction de cette église et le devis le plus attractif présenté s’élevait déjà à 1,8 millions de francs. Auguste et Gustave acceptent alors le chantier et optent pour une construction en béton, matériau peu cher qui s’adapte à tous types de constructions. « Je vis au Raincy depuis plus de 25 ans et cette église m’a toujours intriguée et étonnée de par l’utilisation du béton qui n’est pas commun dans le domaine religieux. Je suis catholique, et je pense n’avoir jamais vu d’autres œuvres architecturales de ce type » explique Jacques, retraité de 72 ans. Son architecture innovante pour l’époque et notamment sa façade en béton armé d’influence gothique a inspiré par la suite plus d’un architecte moderne. De nombreuses églises ont par la suite été édifiées dans différents pays (Allemagne, Japon, Suisse, Autriche, …) s’inspirant de cette révolution architecturale. À ce titre, elle a également été classée comme monument historique par un arrêté du 29 juin 1966.

Un intérieur froid mais lumineux…

L’édifice est construit avec des faisceaux de colonnes de béton, de tailles décroissantes s’emboitant les uns dans les autres autour d’un clocher dominant la façade de ses 45 mètres de haut. Son intérieur est également saisissant, avec des fenêtres en verre coloré qui permettent une abondance de lumière naturelle. Une fois passée l’entrée, la température diminue et le bruit extérieur de la rue principale s’atténue. Les murs de béton, sont combinés avec un toit en bois et de magnifiques vitraux représentant des scènes de la vie de Marie. « L’église du Raincy n’est pas la plus jolie que je connaisse mais elle a son petit charme. Je lui trouve une ressemblance extérieure avec la Basilique de Notre-dame de Royan » déclare Martine, retraitée de 66 ans. L’orgue actuel a été conçu par le facteur d’orgue John Abbey entre 1875 et 1876.

La vie au sein de l’église

L’église du Raincy accueille environ 300 personnes chaque dimanche matin pour la messe et des fidèles des communes voisines comme Gagny, Livry-Gargan, Pavillons-Sous-Bois ou encore Villemomble se joignent aux offices. L’école catholique Saint-Louis, Sainte-Clotilde propose à ses élèves de se rendre chaque vendredi midi à la messe organisée par le père Nicolas. De nombreuses manifestations culturelles sont également organisées au sein de l’église comme des concerts, des expositions d’art et d’autres événements. Le béton étant endommagé sur la façade extérieure, la Sainte-Chapelle du béton est actuellement en restauration afin  de se refaire une beauté pour l’été prochain.

+ posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X