Affaire Quatennens : le député veut garder son mandat, ses collègues réclament sa démission

0
92

Le député du nord, Adrien Quatennens, a été condamné pour « violence » contre son épouse mardi 13 décembre, à quatre mois de prison avec sursis et 2000 euros de dommage et intérêts. Son groupe politique La France Insoumise (LFI), l’a radié pendant quatre mois.

« Je refuse (…) de subir cet acharnement. » Adrien Quatennens s’est exprimé chez La voix du Nord pour répondre à la polémique sur ses accusations de violence conjugales. L’homme politique de 32 ans avoue reconnaître une partie des faits, dont la gifle qui lui était principalement reprochée. Il explique son geste par une perte de contrôle qui n’est arrivée qu’une fois, dans un contexte d’extrême tension et d’agressivité mutuelle. Cependant, il exprime son refus de « prendre davantage que sa part. » Sa femme, avec qui il est encore en procédure de divorce, a déclaré à travers un communiqué fin novembre : « Il m’est désagréable que mon mari minimise les faits publiquement en jetant le discrédit sur ma personne. » Elle avoue avoir subi des violences « physique et morale », depuis plusieurs années :

« Au cours de ces dernières années, j’ai voulu le divorce à trois reprises, à chaque fois sous la pression je suis revenue en arrière. »

En réaction à sa condamnation, de nombreux internautes et personnalités politiques ont confirmé leurs souhaits de voir Adrien Quatennens se retirer de la vie politique. Le concerné n’est pas de cet avis et a répondu, toujours dans la voix du nord : « Démissionner après avoir été condamné pour un acte que j’ai reconnu créerait un précédent dangereux et ouvrirait la porte à toutes les instrumentalisations politiques de la vie privée. »

Les groupes politiques presque unanimes à son départ

La possibilité que le député revienne sur les bancs de l’assemblée après un stage de responsabilisation au sein d’un association féministe fait débat chez la NUPES. Les représentants communistes ont noté la gravité des faits, en plus de la « décision judiciaire sérieuse. » Quant au premier secrétaire du Parti Socialiste Olivier Faure, le retour d’Adrien Quatennens « est désormais impossible ». Sandrine Rousseau est du même avis, estimant « qu’il ne peut pas revenir ». Bien que ces dernières déclarations datent d’avant la condamnation, leurs avis n’ont pas changé.

Les autres partis sont aussi allés de leurs réactions. François Bayrou, président du groupe Modem et qui a déjà connu des polémiques, a expliqué sur le plateau de LCI : « détester les chasses à l’Homme » et donc ne pas y participer. Le parlementaire a cependant rappelé ne pas accepter qu’il continue à être payé, alors qu’il n’est pas présent à l’Assemblée. Pour rappel, le député est en arrêt-maladie depuis trois mois. Le député RN Laurent Jacobelli a ironisé sur la morale de la gauche et a déclaré : « ils sont là pour être élus, ils ne sont pas là pour défendre des causes. » Une situation fâcheuse pour le groupe parlementaire, notamment quand Jean-Luc Mélenchon voulait rendre inéligibles les élus. Maintenant, son ancien bras est condamné pour violence conjugale, et veut à tout prix poursuivre son mandat.

Gérald Darmanin porte plainte suite aux déclarations du député

Toujours dans son interview, Adrien Quatennens met en cause le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.  Selon l’insoumis, « plusieurs sources concordantes », accuse le ministre d’avoir fait fuiter l’information que Céline Quatennens avait déposé une main courante. « C’est évidemment politique », se défend l’ancien bras de droit de Jean-Luc Mélenchon. En réponse, Gérald Darmanin a déclaré sur France 2 : « le ministre de l’Intérieur ne distribue pas comme ça des fiches de justice, qu’il n’a d’ailleurs pas, à l’ensemble des journaux français. » Il a ensuite confirmé qu’il portera plainte dès le 14 décembre, et dénoncent des propos calomnieux. Il a poursuivi en proposant au député LFI de publier ses preuves, du moins, s’il en a. Selon des rumeurs, le locateur de Beauvais avait avoué à son entourage dès la veille, vouloir déposer plainte.

+ posts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici