La dernière affiche des 8e de finale de la Coupe de France s’est déroulée hier soir au Parc des Princes, elle opposait le Paris Saint-Germain à l’OGC Nice, et s’est terminée par la victoire des Niçois aux tirs au but.

Hier soir, a eu lieu au Parc des Princes la 8e le dernier match des 8e de finale de la coupe de France, les Parisiens, tenants du titre et déjà vainqueurs à quatorze reprises, ont été tenus en échec après 93 minutes de jeu sans pouvoir prendre le dessus. Après une heure et demie de match, sans aucun but, la rencontre s’est conclue sur une séance de tirs aux buts. C’est d’ailleurs, Marcin Bulka, le gardien de l’OGC Nice, prêté par le club conçurent, qui a conclu la qualification des Niçois pour les quarts de finale. 

Le coup d’envoi est lancé par l’OGC Nice à 21h. Le jeu a mis du temps à se mettre en place en première période, cependant, il y a eu quelques situations intéressantes. En première mi-temps, il y a eu ce centre d’Hicham Boudaoui, qui élimine Nuno Mendes dans un premier temps, pour aller chercher Amine Gouiri qui tente de tirer, mais trop précipitamment, le ballon lui avait été pourtant bien transmis. En réaction, une première véritable situation pour les Parisiens avec Marco Verratti, qui aura été le meilleur joueur parisien de ce match, qui envoie le ballon à Léo Messi qui le contrôle, la prise d’information est là. Marco Verratti tente de jouer le petit périmètre, mais malheureusement le ballon passera à côté des cages du gardien de Nice. Des Parisiens un peu inertes dans cette rencontre face aux niçois. Le mérite revient aux joueurs de Christophe Galtier, qui ont défendu avec conviction leurs couleurs durant tout le match. C’est « l’art de défendre debout et ensemble » commentait Thomas Bihel au micro d’Eurosport.

Il y a eu tout de même de bonnes combinaisons entre les joueurs parisiens ce qui a mis du rythme, des changements d’orientation, des bonnes passes et un Marco Verratti qui court et joue chaque ballon. Comme le tir de Verratti servi par Messi dans la surface de réparation qui arrive une fois de plus dans les bras du gardien niçois ou encore Lionel Messi qui enchaîne un bon contrôle, une frappe, mais qui est malheureusement stoppé net par Marcin Bulka, gardien niçois.

Un espoir en deuxième mi-temps

Toujours sur un score nul à la pause dans ce 8e de finale, les deux équipes s’apprêtent à jouer la seconde mi-temps. En deuxième période où Kylian Mbappé et de Leandro Paredes feront leur entrée du côté parisien et de Youcef Atal et Andy Delort du côté Niçois. Dès la reprise, un coup franc est sifflé du côté parisien, le ballon arrive aux pieds de Nuno Mendes qui centre devant le but niçois, mais le gardien capte le ballon juste devant Mauro Icardi. 

Le remplacement d’Icardi, qui se fait discret depuis le coup d’envoi le début du match, par Kylian Mbappé est enfin décidé par Mauricio Pochettino, entraineur du PSG et a lieu à la 64e. Il devient nécessaire de mettre un peu de vitesse du côté parisien vu le manque d’occasion de but. Coup de pied arrêté du côté des cages de Marcin Bulka, tentative des Parisiens, provoquant un gros duel entre les deux capitaines, Presnel Kimpembe et Dante Bonfim Costa Santos.

En fin de match, il y a des occasions du côté parisien, mais la défense niçoise reste solide et hermétique, toujours regroupés avec beaucoup de concentration. Un corner pour les Parisiens, il est détourné in extremis par les Niçois, le ballon revient aux pieds de Kylian Mbappé qui frappe, mais son tir est contré. Un premier coup franc pour le PSG, tiré par Léo Messi détourné par les Niçois. Suivi d’un deuxième, obtenu par Kylian Mbappé qui cherche Thilo Kehrer au deuxième poteau, mais qui est une fois de plus repoussé. Les Parisiens sont plus animés en cette fin de match, mais trop tardivement pour la plupart des supporters. La dernière action de cette rencontre sera une frappe puissante et lointaine de Paredes qui aurait pu trouver le fond du filet Niçois, mais qui a été une ultime fois interceptée par l’inébranlable gardien OGC Nice.

Toujours 0 – 0 à la fin du match

La séance de pénalty est donc inévitable. C’est lors de cette séance de tirs aux buts, que Xavi Simons, alors est septième joueur à tirer pour le PSG, cadre, mais le ballon est intercepté par Marcin Bulka, ce qui m’est fin aux espoirs de quart de finale des Parisiens. Avec un score de 6 tirs aux buts à 5, en faveur de l’OGC Nice, les joueurs niçois se qualifient pour les quarts de finale de la Coupe de France, le tenant du titre, le Paris Saint-Germain est donc évincé de la course. Quant à l’OGC Nice, il affrontera lors de son prochain match, le non moins célèbre club de l’Olympique de Marseille.

Il ne faut pas oublier que la dernière défaite du PSG en 8e de finale de la coupe de France remonte à 2014, et que leur dernière défaite en finale remonte à 2019.

+ posts

Etudiante en journalisme à l'ISCPA Paris dans le Xe arrondissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici