Une voix pour les jeunes. Depuis 2015 et la création de son média « Hugo Décrypte », Hugo Travers, 24 ans, vulgarise les informations avec des formats courts : vidéos de 10 minutes qui résument l’essentiel de l’actualité. A un peu moins de six mois du premier tour de l’élection présidentielle, le YouTubeur et son équipe espèrent mobiliser un maximum de jeunes en direction des urnes.

Emmanuel Macron, François Hollande, Marine Le Pen ou encore Benoit Hamon tous depuis 2019 se sont prêtés au jeu de l’interview d’Hugo Décrypte diffusée sur sa chaîne YouTube et ses différents réseaux sociaux. Avant d’inviter toutes ces personnalités politiques, Hugo Travers a vécu plusieurs expériences et a eu un parcours assez atypique.

En 2012, à seulement 15 ans et alors lycéen, Hugo Travers lance son média participatif intitulé « Radio Londres ». Le projet incite ses auditeurs à débattre autour de sujets variés avec pour slogan « Un coup de jeune sur l’info ». Fort de cette expérience, le garçon, né à Sèvres, cherche par la suite à décrypter l’actualité et la politique pour le plus grand nombre.

Trois ans plus tard, il constate que sa sœur cadette de 15 ans ne suit pas l’actualité. De cette simple réflexion est créé le média « Hugo Décrypte » : des formats pédagogiques, des entretiens avec des politiques, des débats entre jeunes et des reportages originaux. Sa cible : les jeunes entre 15 et 25 ans. L’entreprise fonctionne. Sa chaîne comptabilisait déjà, en 2018, 350 000 abonnés sur YouTube. Elle est suivie désormais par plus de 1 million de personnes. Les entretiens politiques font partis de ses plus grosses audiences.

Du haut de son mètre 92, Hugo Travers, affiche une sérénité et un aplomb presque déroutant. Il faut le voir, en mars 2019, sur le plateau de France 2, interpeller la présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, sur les fake news pendant dix minutes. Quelques semaines plus tard, c’est le président de la République, Emmanuel Macron, qui s’invite dans son émission pour une interview à la veille des élections européennes. Hugo Travers n’est pourtant qu’un simple étudiant à Sciences Po. Mais il dispose d’une audience rêvée pour un chef d’Etat qui cherche un canal pour s’adresser aux jeunes.

Référence d’une génération

Considéré comme l’une des principales sources d’information pour les 15-25 ans, il est devenu, au fil des ans, une référence pour toute une génération. Certes la diffusion du contenu via les réseaux sociaux et YouTube lui facilite la tâche.

Selon un baromètre de confiance dans les médias Kantar/Onepoint pour La Croix. 76% des 16/24 ans, s’informent sur Internet et quasi-exclusivement sur leur smartphone. Les réseaux sociaux (à 46 % des 18/24 ans) sont leur mode d’accès principal à l’information, devant la presse écrite en ligne (31 %), les sites audiovisuels (10 %) ou les « pure playeurs » comme Mediapart (8 %).  Baptiste, collégien à Saint-Denis, illustre ces chiffres : « Mes parents écoutent beaucoup la radio. Moi, j’arrive plus facilement à comprendre les infos via le média d’Hugo Décrypte ». Quand on lui demande s’il aimerait rencontrer l’intéressé, un large sourire s’’affiche sur le visage du jeune homme : « Il a l’air vraiment trop sympa. Avec mon grand frère on suit tous les soirs les lives de 22h et c’est très intéressant ». Baptiste s’informe via d’autres médias comme Brut ou Konbini et aimerait devenir journaliste plus tard : « Mon rêve c’est d’interviewer le Président avec Hugo».

2022 en ligne de mire

Hugo Travers a su adapter les règles fondamentales du journalisme en proposant des nouveaux formats. Le jeune Youtubeur refuse d’afficher un positionnement politique par peur de froisser sa « communauté » qu’il compte bien conserver aux vues des audiences qu’elles lui génèrent.

L’élection présidentielle arrive à grands pas et une question reste en suspens : les jeunes iront-ils plus voter qu’en 2017 ? : : « Il peut réussir à mobiliser. Il va appeler les jeunes à aller voter et en même temps les informer sur les propositions qui les concernent», estime Clémentine Dupuy, porte-parole des Jeunes avec Macron. Elle suit de très près les actualités relayées sur les différentes plateformes et est convaincue qu’Hugo Travers jouera un rôle en 2022. La jeune femme de 25 ans incite son entourage à s’abonner à sa chaîne : « Pleins d’abonnés ne sont pas politisés. Ils le suivent juste par curiosité. J’ai plein d’amis qui s’informent grâce à lui sans regarder la télé ou en lisant les journaux.» À quelques mois du scrutin présidentiel, Hugo Travers a annoncé hier sur son compte Twitter qu’il interviewera tous les candidats en 2022.

+ posts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici