Depuis le début de l’aventure du Prix Bayeux, France Inter relaye cet événement. Un choix qui correspond à sa ligne éditoriale. 

Fabienne Sintes, la célèbre journaliste d’ « Un jour dans le monde », émission quotidienne entre 18h et 20h est fidèle au Prix Bayeux. Jeudi 7 octobre elle a animé à l’espace Saint Patrice à devant un public enthousiaste pour la cinquième fois consécutive. 

Pour invités on a pu retrouver au micro à ses cotés Manoocher Deghati, président du jury et le photographe Karim Ben Khelifa, fondateur de l’application Seven Grams.  

Écoutée en moyenne par 6 millions d’auditeurs, France Inter, radio généraliste publique propose chaque jour l’émission « Un jour dans le monde », dont la particularité est de diffuser des reportages par le biais de ses correspondants à l’étranger. Une émission particulièrement écoutée par les auditeurs passionnés de géopolitique, avec une audience de près deux millions de personnes. 

Lancée en 1947,France Inter, principale antenne aujourd’hui de Radio France dispose également d’une force de frappe internationale grâce à son antenne complémentaire RFI. Fabienne Sintes n’hésite pas à faire appel à ses confrères de RFI, excellents connaisseurs de la scène internationale « le journalisme de terrain est une des composantes de France Inter. Si nous venons à Bayeux chaque année, c’est en particulier pour rendre hommage aux correspondants de guerre. »

Claude Guibal, correspondante de guerre pour RadioFrance corrobore les propos de Fabienne Sintes : « pour nous à France Inter, le Prix Bayeux est fondamental car il incarne la liberté de la presse, une valeur attachée à la démocratie. Régime politique de plus en plus rare aux quatre coins du monde. »

+ posts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici